Vésicule biliaire : la fatigue est-elle un des symptômes ?

Les calculs biliaires, aussi appelés cholelithiases, sont des pierres qui se forment dans la vésicule biliaire. Bien que souvent asymptomatiques, ils peuvent parfois causer des douleurs intenses et d’autres complications. Découvrez les symptômes, le diagnostic et les options de traitement pour les calculs biliaires.

Symptômes des calculs biliaires

Calculs biliaires asymptomatiques

Dans plus de 80% des cas, les calculs présents dans la vésicule biliaire ne causent aucun symptôme. Ces calculs asymptomatiques sont souvent découverts par hasard lors d’une radiographie abdominale effectuée pour une autre raison. En l’absence de gêne chez le patient, aucune surveillance ou diagnostic supplémentaire n’est nécessaire.

Coliques hépatiques

Parfois, les calculs biliaires provoquent des coliques hépatiques, une douleur intense due à une tension soudaine sur la vésicule biliaire et les voies biliaires, causée par un blocage des canaux biliaires par un calcul ou par son déplacement. Les principaux symptômes incluent :

  • Douleur soudaine dans la région épigastrique ou sous les côtes droites
  • Intensification rapide de la douleur
  • Douleur constante qui empêche toute activité

Autres symptômes associés

Les symptômes suggérant la présence de calculs biliaires comprennent également :

  • Nausées
  • Vomissements
  • Douleurs abdominales irradiant vers le dos ou l’épaule droite

Fatigue

Bien que moins fréquent, certains patients atteints de calculs biliaires peuvent ressentir une fatigue inhabituelle. Cela peut être dû à l’inconfort constant et aux autres symptômes, comme les douleurs ou les nausées, qui affectent la qualité de vie quotidienne.

Diagnostic des calculs biliaires

Lors d’une consultation, après avoir interrogé le patient, le médecin palpera l’abdomen dans la région épigastrique et sous les côtes droites. Si cette palpation provoque une douleur bloquant la respiration, le médecin peut diagnostiquer une cholelithiase.

Échographie abdominale

L’échographie est généralement suffisante pour confirmer le diagnostic et examiner l’état de la vésicule biliaire et des voies biliaires. Cette procédure permet de visualiser les calculs et évaluer leur impact potentiel sur les niveaux d’enzymes hépatiques et biliaires.

Tests sanguins

Des tests sanguins peuvent être demandés pour étudier l’impact des calculs sur les niveaux d’enzymes du foie, de bilirubine et d’enzymes pancréatiques, bien que ces derniers soient généralement normaux en cas de lithiases vésiculaires.

Complications des calculs biliaires

Cholécystite aiguë

Une inflammation de la vésicule biliaire due à un blocage prolongé par un calcul peut entraîner une cholécystite aiguë. Les principaux symptômes incluent :

  • Douleur prolongée d’intensité très élevée
  • Fièvre dépassant souvent les 38°C
  • Sueurs et vomissements

Angiocholite et pancréatite

Un calcul migratoire peut bloquer le conduit biliaire principal, conduisant à des risques de jaunisse, d’angiocholite (infection grave des voies biliaires principales) ou de pancréatite aiguë.

Facteurs de risque et causes

Mode de vie

Plusieurs facteurs favorisent l’apparition de calculs biliaires :

  • Surpoids ou obésité
  • Manque d’activité physique
  • Régime alimentaire riche en graisses et lipides

Facteurs non modifiables

Certaines personnes présentent un risque accru en raison de facteurs non modifiables tels que :

  • Âge avancé
  • Sexe féminin
  • Antécédents familiaux

Options de traitement

Modifications alimentaires

En attendant une intervention chirurgicale, il est impératif d’adopter certaines modifications alimentaires pour soulager une vésicule biliaire problématique :

  • Réduire l’apport en graisses
  • Augmenter la consommation de fibres

Intervention chirurgicale

En cas de symptômes sévères ou récurrents, une intervention chirurgicale appelée cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire) peut être nécessaire. Cette opération est couramment pratiquée et n’affecte généralement pas les fonctions digestives.

Médicaments préventifs

Pour les personnes à haut risque en raison d’antécédents familiaux ou personnels de maladies du foie, des médicaments préventifs peuvent être prescrits par le médecin.

Bien que les calculs biliaires soient souvent sans symptômes apparents, ils peuvent provoquer des douleurs intenses et des complications graves chez certains patients. Un diagnostic précis et un traitement approprié, incluant des modifications alimentaires et éventuellement une intervention chirurgicale, sont essentiels pour gérer cette condition efficacement.

Nouveaux articles

A lire également